95 km entre gris clair et gris foncé J’ai choisi les bords de l’Isére plutôt que le Vercors pris dans les brumes infinies.

Trouée de ciel bleu : tous les espoirs sont permis.Je vais suivre l’Isere une bonne partie de la journée sur une voie verte : tranquille mais dommage que l’autoroute le suive également.Le Vercors est toujours invisible.Petite halte fromage.Changement de département, changement de décor.L’Isere se fait plus sereine.

Nouvelle averse : refuge sous un pont de chemin de fer.Romans sur Isère se dévoile Petite halte à Romans : le vélo est en pleine forme.Apres la pluie, le coquelicot étalé ses pétales.Une des belles maisons anciennes de St-Donnat.

Publicités