Recherche

Tour de France de Lolo

26eme et ultime étape : 154 km pour le retour au bercail

Ce matin, la Loire se faisait brumeuse, voire laiteuse, vaporeuse.un bayou solognot ?la Loire à Orléans est royale.Orléans.Dans la Beauce, dans ce plat pays, les éoliennes ont remplacé les clochers dans leur verticalité.Mereville, capitale du cresson.La Juine à Saclas.Retour sur Paris : les yeux me piquent, les oiseaux sont assourdissants, j’en ai planté un au bout d’un pic.

Publicités

25eme étape : 107 km pour rejoindre Beaugency

Le thème du jour est la Loire, encore la Loire, toujours la Loire, la Loire que l’on voit, la Loire que l’on sent, la Loire que l’on devine quand elle disparaît, la Loire débordante, la Loire entraînante, la Loire maraude, la Loire paisible, la Loire majestueuse.

Hier, je traversais le village Hommes en me demandant s’il existait un village Femmes. A défaut, j’ai trouvé La Ville aux Dames.La journée est chaude et les chemins à l’ombre sont appréciés.La Loire tranquille.La Loire débordante.Amboise.Le château d’Amboise vu d’en bas.Le château d’Amboise vu d’en haut.La résidence de Léonard de Vinci au clos Lucé pour ma Zou.La Loire en vélo passe aussi par les coteaux, histoire de rappeler qu’il y a aussi de très bons vins en Touraine.La Loire à Rilly/Loire.Là, on ne passe plus qu’avec palmes et tuba.Chaumont/Loire.La Loire à Blois.Le chemin se fait bucolique.La Loire apaisante.la Loire sauvage.une petite pause.La Loire énigmatique.La Loire étincelante.Une rencontre inattendue avec une centrale nucléaire.La Loire sereine.Beaugency : la rue du pont.A Beaugency, la Loire est vagabonde ou…

Tranquille.Beaugency, ses vielles rues.

Statues vieilles de 5 siècles prises dans les murs des vieilles maisons du centre-ville.Beaugency : son patrimoine culturel.

24eme étape : 124 km pour rejoindre Tours

Aujourd’hui, le thème pouvait être les forêts, les clochers tors et la Loire.

Pour commencer, le château de Bauné.Clocher tors de Fontaine-Guerin. Il paraît que ces clochers sont vrillés pour donner moins de prise au vent ; c’est en tout cas un sacré travail.clocher tors  de Mouliherne.Le serpent traversait la route mais le temps de sortir mon appareil, il filait dans l’herbe. Le voyez-vous vers le haut de l’image ?Le beau lac de Rillé.L’eau est souvent affleurante.Un lama se repose en Touraine.Je n’aurais jamais imaginé qu’un village puisse porter ce nom. Le comble c’est qu’ils ont planté des fleurs dressées comme des sexes : humour ou mauvais goût ? 

Qui trouvera un village nommé Femmes?Le château de Langeais.La Loire.Le circuit de la Loire à vélo : maintenant c’est facile, c’est tout droit !Enfin presque !!!C’est le paradis des cyclotouristes.Le château de Vilandry.Tours et ses vieilles maisons du centre-ville.

23eme étape : 128 km pour rejoindre Angers

 j’ai changé le parcours initialement envisagé. Je ne reviendrai pas à Paris par la Normandie mais par le Val de Loire et ses châteaux… et nous verrons bien si les routes sont coupées en raison des crues.

Le thème de la journée : les étangs et les châteaux sous le soleil.

Amanlis.

L’étang de Marcillé-Robert.Les ruines du château de Marcillé-Robert sur sa motte féodale.Pour le fondateur de l’abbaye de Fontevraud.L’etang de la Guiardiere à St-Aignan sur Roe.L’etang de Congrier.

Ca c’est pas bien !
Le bocage sous le soleil.La Mayenne à Grez-Neuville : village de charme.

Le château de Pruillé.

Le château de Feneu.La piste se rétrécit.Petit port sur la Mayenne. Une piste cyclable permet de remonter le long de la Mayenne jusqu’à Laval (66km) : avis aux amateurs.La Mayenne a Montreuil-Juigné.Vous ne le verrez peut-être pas sur la photo mais derrière la barrière d’entrée du camping, c’est l’eau de la Mayenne qui affleure : une marina les pieds dans l’eau. Malheureusement, ma tente n’est pas insubmersible. Angers : le château.

Angrers : le parc.Angers : le palais de justice.Angers : l’arrivée de l’étape de mon tour de France… tiens, ils se sont trompés de date.

22eme étape pour rejoindre Bernadette et Jean à Nouvoitou

Aujourd’hui 111 km (55 km de montées, 55 km de descentes et 1 km de plat) : je suis bien en Bretagne.départ  sous le soleil sur une belle piste cyclable.Parfois la route se transforme en chemin mais cela permet de découvrir des endroits secrets.Nort/Erdre : un petit port bien sympathique.Notre Dame des Langueurs : idéal pour une petite pause, surtout après avoir gravi une bonne côte.Homo cyclistus : espèce endémique en Bretagne.Chateaubriant : le marché couvert.

Cathédrale de Chateaubriant le jour des communions Châteaubriant, le château.Chateaubriant : la tour du château.Longere bretonne typique .Janzé, point névralgique sur une ancienne voie romaine.Le moulin d’Epron sur la Seiche.

21eme étape : 135 km pour rejoindre la vallée de l’Erdre au nord de Nantes

À vrai dire, j’ai pris des routes plus à l’ouest pour passer près du lac de Grand-Lieu et traverser Nantes pour m’arrêter dans la vallée de l’Erdre.Très beau moulin sur la Lay.Annonce pour coureur unijambiste ou amateur de course à cloche-pied, une grole est à vendre à Thorigny.Qui saura me dire dans quel département se trouve St-Sulpice le Verdon ? 

Évidemment, il y a un piège.

Un indice avec la photo suivante.Alors St-Sulpice le Verdon ? Dans quel département ? 

En Vendée bien sûr !

En Vendée, on trouve aussi des maisons décapotables pour l’été .L’Etat a vraiment besoin d’argent pour vendre la gendarmerie nationale !La Boulogne dans le très beau village de Rocheserviere.je sais que certains ne me croiront pas mais c’est en arrivant en Bretagne que j’ai retrouvé le soleil perdu à St-Emilion.Avis aux amateurs  !Je suis repassé au nord de la Loire.

20eme étape : 131 km pour rejoindre Luçon en Vendée 

Mon GPS m’a proposé de passer par La Rochelle. Si la ville est belle, la campagne alentour est plutôt tristounette. En plus, ils survendent la mer. Je suis passé à Salles/mer, il n’y a pas la mer, je suis passé à Dompierre/mer, il n’y a pas la mer non plus. C’était peut-être marée basse mais tout de même.Encore un beau début de parcours dans les marais.

Très beau château médiéval à St-Jean d’Angle.Ces quelques fleurs pour celles et ceux qui subissent les intempéries.

En plux, à La Rochelle, ils xont  un xacré xaxent.

Très belle église fortifiée à Esnandes.Fin de parcours dans le marais poitevin où j’ai encore vu des cigognes avant d’arriver à Luçon avec sa cathédrale en réfection.

19eme étape, journée ornithologique 

 111 km jusqu’à Royan après avoir fait un crochet par Saujon

Au départ, ancienne voie de chemin de fer recyclée en une belle piste cyclable qui relie Blaye à Etauliers.

Après Etauliers, début d’un superbe parcours dans les marais le long de la Gironde.C’est le paradis des échassiers, notamment des hérons qui prennent leur envol à mon passage.pas facile de prendre des photos en pédalant.En Gironde, il y a aussi des cigognes.Rencontrés en chemin : Caroline, Cédric et leurs deux enfants Manon et Hugo.ils sont partis pour 8 mois d’un tour de France de près de 7000 km que vous pouvez suivre sur http://grainesdebaroudeurs.com/ Hugo, 2 ans, bien au chaud.Le moulin de St-Thomas de ConacUn héron au bord de la route fait du stop.Le schmilblic est-il une glace à la vanille géante ?Encore des cigognes qui nichent.Des ermites dans des troglodytes.Mortagne/Gironde : un avant goût de l’océan.Une allée de roses pour Ana.Apres les échassiers, des rapaces.Tres belle église du 12ème siècle à Arces.Au loin l’estuaire de la Gironde.La France est sous l’eau : certains s’en arrangent.

18ème étape pour rejoindre Bernadette et Christian à Cars

Petite étape de 74 km qui passe dans le vignoble : Pomerol, Lalande de Pomerol, Fronsac, Bourg et côtes de Blaye pour finir : joli programme.Libourne : la tour du vieux port.Libourne : la mairie.Le vieux port.Certains utilisent le tracteur pour pulvériser, d’autres utilisent la joue tirée par des chevaux.Ici, ils replantent.Lalande de Pomerol : église du 12ème siècle.
Le ragondin va faire du bateau.

La citadelle de Blaye.

La Gironde à Blaye.

La grotte de pair non pair : Alors là c’est le trou noir.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑